AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 (RP) relatés sur rol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ØmbreGla¢e

avatar

Masculin Nombre de messages : 2439
Age : 27
Grade : Puissant guerrier lycan dans des temps immémoriaux.
Fonction : Un vague souvenir qui traine dans la tête des plus anciens.
Date d'inscription : 15/07/2006

Troupes
Espions:
180/180  (180/180)
Sorciers:
84000/84000  (84000/84000)
Secrets:
0/4  (0/4)

MessageSujet: (RP) relatés sur rol   Mer 7 Nov 2007 - 14:30

Voila un ptit topic si vous voulezm ettre des rp que vous avez vu su rol qui merite plus le coup d'oeil que les autres ^^

Pour ma part j'ai trouvé celui qui suit excellent xD


Role play du 06 novembre 2007 dans lequel berval81 a écrit:


L’ambiance n’était pas très chaude à la Taverne, à l’exception de Rasta et Darki qui n’allait pas tarder à mériter un seau d’eau ! Tarco et Pilou maugréaient contre la difficulté de finir les mois à notre époque : - Tu vois, toi, t’es le seul qui me comprenne…conclu Tarco en reposant sa choppe vide sur le comptoir.

Soit dit en passant, j’adore lorsqu’un de mes confrères sort une de ces grandes phrases du genre « toi, t’es le seul qui me comprenne » ou « t’es mon seul vrai ami » ou encore « Rho là, j’suis en retard, ma daronne va m’en coller » , phrases qui est à coup sûr le signe que la soirée fut trop arrosée…Fin de l’intermède.

Et le Pilou ( tout aussi bourré ) de répondre : - Pfff…ça c’est sûr ! Quand on était jeune, les bourses étaient bien pleines…Mais de nos jours, y’a plus que des traînes savates sur nos Terres.

Généralement, quand je voyais ces deux là ronds comme des queues de pelles, je préférais rester en retrait. Lorsque je m’approchais trop, ils avaient tendance à me confondre avec une serveuse et à me pincer les fesses…Un grand soir qui resta mémorable, Pilou avait même tenté de m’emmener de force dans sa chambre et il avait fallu l’intervention de Tashiro (et d’une autre choppe de binouze) pour sauver mon fessiers déjà bien marqué par la séance préalable de pincements. Mais ce soir, je ne su quelle mouche me piqua mais je m’écriais : - Vous avez raison ! Ce qu’il faudrait, c’est que l’un d’entre nous parte en exploration et trouve une nouvelle contrée encore inconnue sur laquelle nous pourrions exercer nos talents !

Et voilà…la boulette ! Prononcer une phrase de plus de vingt mots d’un seul coup, c’était à coup sûr se faire remarquer par toute l’assemblée. Le silence se fit…et Steph se leva et s’approcha de moi.

Quand Steph vient vers vous, il y a deux choses qui vous viennent immédiatement à l’esprit : - Mon Dieu , qu’elle est belle ! - Aïe, aïe, aïe, qu’est ce qu’il va m’arriver ? Vous savez, ces plantes carnivores, ravissantes mais mortelles ? Steph est bien plus ravissante. ..et bien plus mortelle aussi !

- En voilà une bonne idée mon Berval. Et une mission dans laquelle tu excellerais sans doute ! (sous entendu : Pourquoi tu ramènes ta grande bouche pendant qu’on philosophe sous l’effet de l’alcool ? Et va donc te promener bien loin : de toute façon, tu ne seras pas plus minable que sur tes récents pillages).

Tous les regards de la Taverne tournés vers moi, je pouvais difficilement refuser l’idée que j’avais eu « l’ingéniosité » d’énoncer. Affichant donc le grand sourire un peu niai de celui qui, le cœur gonflé d’orgueil, va partir en mission, je dodelinais de la tête à la façon des petits chiens montés sur les carrosses Elfes.

Et voici comment depuis deux semaines, parcourrant des milieux hostiles et échappant à certains poursuivants ayants manifestement une dent contre les Brigands, j’ errais sur mon cheval.

Enfin mon cheval…Si on pouvait appeler ça un cheval ! C’était Micmic qui me l’avait refilé pour une somme qu’IL avait considéré comme assez modique. - Tu vois, cette monture n’a l’air de rien… Mais elle est capable de produire des galops absolument étonnants !

Il fallait bien reconnaître que Micmic ne m’avait qu’à moitié escroqué. Effectivement, ce cheval n’avait l’air de rien ! Pour ce qui était des galops par contre…J’avais bien tenté l’expérience une fois, mais au bout d’un peu moins d’une centaine de mètres, je fus persuadé d’être tombé sur le premier cheval asthmatique courrant moins vite qu’un bourricot réfractaire . Vous en connaissez beaucoup, vous, des chevaux qui toussent après avoir pris une série de coups d’éperons ? Et bien moi, j’en connaissais désormais au moins un …

Néanmoins, la chance devait tout de même me sourire : au détour d’une colline, une terre verte et marron apparaissait devant moi, alors que j’avais quitté depuis déjà longtemps les Terres d’Inotopia. Une terre n’appartenant à personne, pleines de ressources naturelles, avec un marché de consommation encore vierge et une main d’œuvre exploitable. Bref, l’objet de ma quête. C’était trop beau pour être vrai ! Et puis surtout, je pourrais rabaisser le caquet des autres à la Taverne et leur prouver que j’étais un « vrai » ! Peut être même pourrais je inviter Requiem à …Non, non, ne nous précipitons pas !

Je peaufinai in petto mon discours de prise coloniale : « Ce qui est à vous est à moi. Travaillons ensemble afin que, demain… »

Tout à coup, mon cheval s’immobilisa et fouetta violement sa croupe d’un coup de queue ! Une inoffensive mouche venait de se poser sur lui. Puis il se cambra brusquement et hennit fortement. Tiens, il pouvait donc faire ça ? « Doucement mon beau, c’est qu’une… »

Trop tard ! Donc premièrement, il faut savoir que les chevaux qui ont peur des mouches, ça existe ! Du moins, en existe-t-il au moins un… Secondement, Micmic avait raison : les galops de ce cheval étaient vraiment surprennant. Troisièmement, le mot « mouche » prononcé alors qu’on a le pied pris dans un étrier et qu’on se fait traîner misérablement par terre, la tête heurtant au passage quelques pierres de la terre que l’on s’apprêtait à bénir quelques secondes auparavant , donne à peu près ceci : « Mo-oho-oh-ou-ouuu-ouuuu-ouuuuu-cheu ! » Prononcez le à voix haute à table ce soir, lors de votre repas familiale, vous m’en direz des nouvelles !

Alors que tout autour de moi sombrait dans le chaos, que ma bouche se remplissait de l’herbe fraîche de la terre promise, et que je pouvais contempler le fait qu’il manquait un fer à mon cheval (quand même ce Micmic : quel escroc !), je me rendit compte que ma monture baissait d’allure (son asthme chronique sans doute se rappelant à ses bons souvenirs, une fois la peur de la mouche passée)…et que j’étais trempé !

Mon « étalon » avait eu la bonne idée de stopper sa course dans un mètre d’eau, dans un petit lac dont j’apprendrais plus tard qu’il s’appelle « Le lac du Bien-être ».

Un petit contingent d’autochtones bien habillés sortit d’habitations avoisinantes que je n’avais distinguées du haut de ma colline quelques secondes au préalable, et me fit un salut formel. En peu de temps, le village entier était amassé, les enfants jouant et même quelques couples pique-niquant. Tout ce beau monde ayant bien sûr comme pôle d’attraction principal mon apparence échevelée et mouillée faisant forte impression.

Je décidais d’oublier mon discours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Jadore-le-flood-mais-j'ai-pas-de-site.ptdr/
radagast

avatar

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 23/12/2006

Troupes
Espions:
97/180  (97/180)
Sorciers:
31429/84000  (31429/84000)
Secrets:
2/4  (2/4)

MessageSujet: Re: (RP) relatés sur rol   Mer 7 Nov 2007 - 19:47

comment ne pas citer le legendaire RP de Tashiro?

30 octobre 2007.
Twiwter prend la premiére place.
On applaudit bien fort. :p
Combien de temps va t'il la garder ? ^^


Je dominais d'une poigne de fer.
J'ai donc entamer une retraite ...
Une retraite, c'est une retraite de tout.
Quand je n'ai plus rien à faire ici, je me retire.
Plus une goutte d'eau, plus un rayon de soleil,
je me dessèche de la tête au pied en un petit cadavre
sous un tas de feuilles.
Les saisons me survolent sans me soupçonner.
Et puis un jour, la corneille raconte qu'elle a entendue
quelqu'un qui recommence à rire.
Alors là j'ouvre un oeil,
je rampe,
mangeant la neige, léchant l'eau croupis,
et mes ennemis trésaillent,
car à me voir boire,
ils comprennent que je suis de retour.

Twiwter ... J’arrive.

////////////////////////////////////////////////////////////

Si vis pacem, para bellum !

http://naheulbeuk.patchou.com/donjon-newtrollfarceur.zip

////////////////////////////////////////////////////////////////

Entrer bruyament dans la tour noir sans s'essuyer les pieds !
Se planter fiérement devant Black_Knight
et le traiter de "Grosse Lopette". oO Mon rêve !
(je vais pas raconter la fin c'est beaucoup moins glorieux
pour le moment )
Aidez moi a le réaliser, donnez moi votre force...
..vos écus mes seigneurs !!! (surtout vos écus d'ailleur =)) )
Ensemble nous pouvons le faire.. ! :-D

//////////////////////////////////////////////////////////////////

Dragons: 444444 atteint le lundi 23 avril 2007 20h45 !
En avant pour la série de 5 ... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nazgui

avatar

Masculin Nombre de messages : 468
Age : 31
Grade : Magister
Fonction : Kaurecteur de fotes !!
Date d'inscription : 17/05/2007

Troupes
Espions:
180/180  (180/180)
Sorciers:
87000/84000  (87000/84000)
Secrets:
0/4  (0/4)

MessageSujet: Re: (RP) relatés sur rol   Mer 7 Nov 2007 - 20:46

RRhho j'y crois pas je devrais poursuivre twister pour plagia !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (RP) relatés sur rol   

Revenir en haut Aller en bas
 
(RP) relatés sur rol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La taverne lycanne :: Au coin du feu :: Histoires en tout genre-
Sauter vers: