AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fureur de Pleine lune [RP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Agammemnon

avatar

Masculin Nombre de messages : 4224
Age : 760
Fonction : Esprit gardien de l'ordre lycan
Date d'inscription : 27/07/2006

Troupes
Espions:
180/180  (180/180)
Sorciers:
72556/84000  (72556/84000)
Secrets:
0/6  (0/6)

MessageSujet: Fureur de Pleine lune [RP]   Ven 21 Mar 2008 - 22:34

~Journal de bord du Professeur Rohn~

Mardi 22 Janvier –08h 00- Allée centrale de Cromagène:
Aujourd'hui est une fort belle journée, le soleil brille déjà de tout son éclat, les rues sont belles, les jardins en fleur, l'air est un peu frais mais pas humide ce qui rend les rayons du soleil mille fois plus chaleureux et doux. La rosé du matin laisse présager une très belle journée, le vent viens de l'ouest, où a perte de vue l'on ne voit qu'un ciel bleu, il n'y aura surment pas de nuages. Par contre, aucun oiseaux dans le ciel, aucun sifflement dans les arbres, pas même un battement d'aile dans les buissons, où sont-il tous passé? Dorment-il vu l'heure très matinal?

Mardi 22 Javier –12h 30- Sur la place du petit village de Cromagène:
Enfin fini ma matinée de travail, aucun des patients qui sont venu me consulté ne souffraient de maladies, ou de pathologie nécessitant un quelconque traitement; tout mes patient était là pour des contusions et quelques petites plaies, j'ai même eu une fracture; cela est surment dût au fait que l'air plus chaud ,signant la fin de l'hiver, est arrivé plus prématurément, mais cela ne déplait a personne. Pour ma part, je suis heureux de prendre ma pause déjeunée tout en profitant de l'admirable soleil que nous avons ce jour. L'air c'est réchauffé nettement depuis ce matin, les gens sont tous paisible, les grands monument de notre village, les statues, les places et les jardins sont resplendissant. Je ne sais pas ce qui donne cette impression mais la ville semble si belle aujourd'hui, mais il manque quelque chose... mais oui !! Les oiseaux !! si petit, auquel on ne prête aucune attention généralement, mais qui pourtant nous manque tant quand ils sont loin. C'est tout de même étrange que je n'en ai toujours pas vu un seul. Allez finit la rêvasserie, il va falloir que je retourne travailler des patients m'attendent.

Mardi 22 Janvier – 16h 00- Cabinet Medical: Un petit moment de repos, j'ai vu la première vague de patients, je fait ma petite pause avant de reprendre. De part ma fenêtre, j'ai vu les rayons de soleil décliner au fur que les patients défilaient. J'aimerais bien sortir jouer comme ces enfants dans la rue. Par contre, je ne sait pas ce qui se passe, mais plus le temps passe et plus les gens deviennent agressif, il y à a peine deux minutes, deux pères de familles très respectable vivant dans le quartier qui pour une histoire ridicule (l'un n'avait point vu l'autre et lui est rentré dedans par inadvertance), en son venu aux mains et aux jurons. L'ambiance de se matin à disparut, on sent une petite tension dans la rue...Peut être a cause de la pleine lune de ce soir? Généralement ca ne change rien, a ce que je sache jamais personne n'est devenu méchant ou agressif a cause de cela, mais c'est la seul chose de changé par rapport a d'habitude! Heureusement que les enfants, eux, jouent, rient, crient, et s'amusent sur la place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scrat

avatar

Masculin Nombre de messages : 1010
Age : 25
Date d'inscription : 02/09/2006

Troupes
Espions:
180/180  (180/180)
Sorciers:
86000/84000  (86000/84000)
Secrets:
0/6  (0/6)

MessageSujet: Re: Fureur de Pleine lune [RP]   Ven 21 Mar 2008 - 23:32

Mardi 22 Janvier -18h 00- Cabinet Medical:
voilà ma journée est finie. J'ai eu une vingtaine de patients, aucun malade, juste quelques blessures. Le matin fut comme l'après-midi. Je suis content de pouvoir retourner chez moi car ici l'ambiance est de moins en moins gai, les chats se battent dans les ruelles, les chiens aboient et hurlent à la mort. Cette ambiance me mets très mal a l'aise, tout le monde a l'air dans le même état que moi, un état de peur, de terreur, de paranoïa, et même un peu de trouble de la personnalité Passive-agressive comme il c'est passé tout a l'heure ave les deux bons Hommes. Je pense qu'un bon verre me fera le plus grand bien avant de rentrer a la maison.

Mardi 22 Janvier -19h 00- Cabinet Medical:
Après deux bons verres, et une petite lecture du journal, l'ambiance morose et maussade de la rue me paraît moins effrayante, même si une partie de moi est encore sur ces gardes. Je decide donc de sortir et de rentrer chez moi.

Mardi 22 Janvier -20h 00- Dans le sejour:
Le retour à la maison n'était pas si difficile et effrayant que ca, il n'y avait personne dans les rues pour une fois, si ce n'est quelques chats en colère et apeuré, tout comme les chiens. Malgrès l'absence du soleil, les rues étaient fort bellement éclairé, et j'ai même pris plaisir à rentré sous cette lumière qui m'as revelé un beauté de Cromagène que depuis que je siège ici, je n'avais encore vut; et cela fait quand même près de 36ans que je vit en ses lieux et en cette ville. Par contre la lune éclaire très joliement, mais ses rayons sont loin d'apporter la chaleur que nous procure ce beau soleil, même lorsqu'elle est pleine en son Zenith. Je viens d'allumer le feu dans ma cheminé, lui au moins me procure chaleur et lumière colorée. Le souper est en train de cuire dans la casserole, ce soir c'est côte de boeuf avec pomme de terre et haricots verts, précédé d'un très bon bouillons que ma très chère mère m'as fait la dernière fois que l'on c'est vut, et malgrès que sa fasse 4j que celui ci a été préparé, son odeur et ses saveurs font palpiter mes papilles.

Mardi 22 Janvier -22h 30- Dans le salon:
J'ai bien soupé se soir, ce fût merveilleusement bon, je me suis regalé mais j'ai fini le bouillon de mère. Il ne me reste plus une goutte pour finir la semaine. Cela va beaucoup me manquer. Après ce bon repas, je m'en suis aller lire un bon livre près de la cheminé, mais cela seulement après avoir revisé et travaillé un peu ma medecine en relisant quelques manuels. Par contre malgrès le feu de cheminé, il me semble que l'air est très frais, je craind même du gel ou du givre dans la nuit, ce qui serait bon pour les affaires, mais pas pour les gens. Je vais rajouer encore quelques bûches, finir mon livre que je devore (rarement lu aussi bonne chose et belle ecriture que cela: « L'écureuil et le gland maudit »), une fois fait j'irais me coucher, en esperant que ce sentiment détouffement anormal que je rescend depuis cette après midi partira demain au levé.

Mardi 22 Janvier -23h 30- Ma chambre: J'ai finit mon livre et suis allée me coucher, mais hélas je n'ai pas pu fermer l'oeil, et cela fait bien 20 à 30 minutes. Je ne sais pas ce qui m'arrive! J'ai chaud, puis soudainement froid, j'ai peur, j'angoisse, pourtant je ne fait pas de crise d'angoisse, et ne suis pas stressé. J'ai déjà pris des plantes calmantes, et soporifiques mais rien n'y fait, je suis là, éveillé, à tourner en rond, à regarder cette belle lune pleine qui atteint son Zénith petit a petit. Je ne sait que faire a cette heure si tardive, je suis seul chez moi, et tout le monde dans le village doit dormir, sauf moi bien sûr. Ah !! Et voilà que maintenant les loups des forets environnantes se mettent à hurler, à hurler comme jamais je n'ai entendu ça, si ils continuent, d'ici peu tout le village sera réveillé et le lendemain un battue sera surment organisé.

Mardi 22 Janvier -23h 45- Le Balcon: Ca fait maintenant un quart d'heure que les loups hurlent a la mort, est-ce un mauvais présage? Je ne le sait guère, mais comme tout les habitant du village maintenant réveillé, nous sommes effrayé, nous ne savons guère quoi faire. Les loups hurlent, nous sommes effrayés, la lune est pleine et approche de son Zénith, et tous nous nous regardons, pleins de peur, pleins de doutes, tout le monde que je peut voir est terrorisé, angoissé, la plupart on déjà leurs fourches et leurs torches à la main, mais a quoi cela sert-il? Nous ne savons rien de ce qui se passe, de ce qui va se passer, et de ce qui peut se passer. Le temps passe, la lune monte dans le ciel, La voilà a son Zénith, il est 00h00 !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scrat

avatar

Masculin Nombre de messages : 1010
Age : 25
Date d'inscription : 02/09/2006

Troupes
Espions:
180/180  (180/180)
Sorciers:
86000/84000  (86000/84000)
Secrets:
0/6  (0/6)

MessageSujet: Re: Fureur de Pleine lune [RP]   Sam 22 Mar 2008 - 0:18

Mercredi 23 Janvier -00h 00- Le Balcon: Je ne sait que dire! Je ne sait que faire! Il se passe quelque de... de... de... je ne sait comment l'expliquer, comment le résumer, comment le décrire! C'est...C'est...C'est...magnifique, extraordinaire, mais tout autant effrayant et angoissant... La lune, elle viens de briller d'une lumière blanche, plus intense que le soleil ne l'as jamais été, tous nous sommes en admiration devant cela, mais ce qui suit nous fait l'effet inverse, la Lune a pris une couleur Rouge sang, alors que des cris de rage, de douleur, se souffrance, de haine, retentirent en provenance du Nord! En provenance du Mont. Nous avons peur et tous sommes rentrées dans nos habitations. J'ai fermer la fenêtre et éteind la lumière, mais je continue de regarder par un trou dans le volet, il reste encore quelques gens courageux et peut etre temeraire, en train d'admirer la Lune. Mais... Qu'est ce que c'est que ca?? un monstre! Non Deux! Trois! Cinq! Un dizaine, si ce n'est deux... ils courent vitent, et viennent de foncer droit sur les quelques personnes resté dans les rues...Jamais je n'ai vu tel chose, ils ressemblent a des loups géants, courent sur leurs quatres pattes, mais ont une musculature semblable à celle d'être Humains. De plus ils peuvent marcher sur deux pattes, ou jambes, je ne sait que dire, si ce n'est que leur dentition est sur dévellopé, et que d'un coup de dents, ou crocs, ils viennent de tuer l'Homme de ma ruelle, de mon salon j'ai entendu les côtes craquer sous la puissance des dents, le pauvre n'as rien pu faire d'autre que crier une fois le coup recu. C'est epouvantable, ils sont a trois sur chaques cadavres, et le dechiquètent a une vitesse fulgurante, plus vorace et rapide que des Piranhas. Mon Dieu que J'ai peur...
Mercredi 23 Janvier -00h 05- A Mon Volet: le massacre à déjà commencé, tout le monde dans le village est appeuré et enfermé dans leurs barraquements, mais ses choses courent partout, il n'y as plus personne qu'eux dans les rues, mais d'après ce que je voit, ces carnaciers sont d'ôtés d'une force acrut et d'une intelligence humaine voir même supérieur. Il semblerait que leurs sens soient éguisé car ils ont reperé les gens dans les demeures, et déjà quelques portes on été enfoncé. Je voit tout ce qui se passe, et immobile je note ce drame que je voit. Tout mes patients, tout mes amies, tout ces gens que je connait depuis des années, TOUS sont massacré. Vite ca va être mon heure il faut que je me cache.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agammemnon

avatar

Masculin Nombre de messages : 4224
Age : 760
Fonction : Esprit gardien de l'ordre lycan
Date d'inscription : 27/07/2006

Troupes
Espions:
180/180  (180/180)
Sorciers:
72556/84000  (72556/84000)
Secrets:
0/6  (0/6)

MessageSujet: Re: Fureur de Pleine lune [RP]   Sam 22 Mar 2008 - 0:49

Mercredi 23 Janvier -00h 15- Planque: Voilà je me suis caché dans unsouterrain que j'ai barriquadé à la hate, sans oublier de casser partout dans ma demeure mes plus belles fioles les plus odorantes (j'espere que leurs flaires sera troublé par tout ces parfum...).

Mercredi 23 Janvier -Heure inconnu car j'ai jeté ma montre pour pas que les aiguilles puissent les attiré par le bruit au cas ou leur Ouïe soit sur-devellopé- Ma planque d'infortune: voilà je ne sait ni combien de temps celà fait que je suis là, ni combien de temps je vais resté ici avant de me faire manger où avant de pouvoir sortir, ni même le nombre de personnes déjà morte a cette instant; mais depuis tout a l'heure les cris se font insécant, je tremble. Stop j'arrete tout mouvement il y a du bruit chez moi !!

Mercredi 23 Janvier -05h 15- Ma maison saccagée: Voilà je croit qu'ils sont parti, je n'ose pas sortir, mais du moins j'espère qu'ils ont été chassé par le soleil. Cela fait déjà plusieurs heures que les bruits on cessé et qu'ils ont dûent partir, mais surment en quête d'un autre massacre. Pour ma part j'ai été épargné et j'espere ne pas avoir été le seul.Quoiqu'il en soit, j'ai peur, la chaire de poule, je tremble tout seul, mon coeur bat vite et fort, il me fait mal. Je ne sait que faire...je vais sortir mais avec mon gourdin !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scrat

avatar

Masculin Nombre de messages : 1010
Age : 25
Date d'inscription : 02/09/2006

Troupes
Espions:
180/180  (180/180)
Sorciers:
86000/84000  (86000/84000)
Secrets:
0/6  (0/6)

MessageSujet: Re: Fureur de Pleine lune [RP]   Sam 22 Mar 2008 - 2:50

Mercredi 23 Janvier -11h 30- Le hall de ma Demeure: voila je suis revenu, je suis toujours indemne malgrès cette grosse frayeur, et rassuré je ne suis pas seul. J'ai trouvé trois jeunes hommes, et une fillette. Il semblerait que les Monstres soient vraiment parti cette fois, mais nous sommes quand même dans la crainte. Nous allons parler et faire preuve de psycologie, peut etre comme cela nous pourrons avancer.

Mercredi 23 Janvier -14h 00- Mon Living Room: Nous venons de souper ensemble, et tous avons vu la même chose. C'est un miracle que nous soyons encore en vie, et nous avons même prié le seigneur. Nous allons faire un tour dans la ville continuer a chercher des survivants, même si l'espoir est mince et que nous trouverons plus d'ossement qu'autre chose.le plus étonnant c'est que nous avons vuent des ossements sur le toit de clocher de notre belle église, ils ont réussit a mener quelqu'un jusque là. Le pire, c'est que nous sommes d'avis a penser que ces choses venu d'on ne saient où, ne s'étaient pas arrêté qu'à notre village desormais desert et devasté. Tous avions peur pour nous mais aussi pour les autres gens des villages voisins, peut être continuaient-il leur massacre a cette heure ci? Peut-être vont-il revenir cette nuit ou a la prochaine pleine lune !!

Mercredi 23 Janvier -18h 00- Un Campement de Fortune: Nous voici dans un camp de fortune a quelques kilomètres de là, alors que nous commencions a compter le nombre de corps et a repèrer leurs emplacements afin de pouvoir declaré les decès, une armée de cavaliers en armure, armes en mains, est arrivé par la grande avenue jadis fleurie et rayonnante, qui aujourd'hui était sacagé et sanglante. Ces hommes vinrent nous aider a chercher des survivants, et denombrer les morts, recolter quelques vivres, et nous ameners dans ce fort protegé où l'on va les aiders a comprendre ces massacres et decouvrir quel sont ses choses. Une fois arrivé en ce lieu, nous fîrent un calcule et nous nous rendîrent compte que 3 personnes avaient disparut mais que leurs corps n'avaient pas été retrouvé. Mais aussi et ce qui est le pire, que nous n'êtions pas le seul village a avoir été dévasté par ce fléau.

Jeudi 24 Janvier -14h 10- Le Campement: Je viens de passer ma première nuit dans ce fort, je n'ai pas fermé l'oeil de la nuit, comme beaucoups d'autres, mais ici aux milieu de ces hommes en armes je me sent rassuré, surtout qu'aucun loup, ni aucun monstre n'ont été detecté rodant alentours. Peut etre que ce soir je pourrait me reposer tranquillement, en ésperant que plus jamais la lune ne refasse comme dans la nuit du 22 au 23. Par contre les 3 disparuts n'ont toujours pas été retrouvé, et les temoignages de cette nuit là se multiplient.


Certaines des pages suivantes ont été totalement ou partiellement arraché, d'autres sont entièrement illisible a cause du sang qui a coulé dessus, mais la suite n'est que peut importante jusqu'à la date du Vendredi 23 Mars.


Vendredi 23 Mars -14h 45- Le campement: Se soir c'est la plaine lune.sa fera Deux pleines lunes se soir que le carnage qui nous as marqué à été perpetré. J'espere que cela ne va pas se reproduire car malgrès notre armement, je doute que nous soyons encore assez puissant, surtout que nous sommes entouré par des bois et des forets.Pour le moment je n'ose rien dire par crainte d'attirer le malheur sur nous mais aussi par crainte d'effrayer tout les gens ici présent. Mais j'ai un leger présentiment, en deux mois, j'ai appris a manier le fer, mais j'espere que je n'en aurais pas besoin !!

Vendredi 23 Mars -20h 00- Le campement: En debut d'après midi j'avais un présentiment, mais je craind que celui va se verifier tard dans la nuit. Je m'en suis rendu compte dans l'après midi, encore une fois les oiseaux avaient fuient aux loin très tôt, et les chevaux semblent bien exité. Je craind qu'ils sentent ce danger. C'est pour ca que comme je ne suis pas sur de survivre deux fois, je vais rediger toutes les informations que je connait et que je soupçonnes:

-Mi Hommes Mi-Loups
-Sens très aiguisés, surtout l'odorat et l'Ouïe, mais ils possèdent surment une vision nocture.
-Une intelligence digne des plus grands savants, aec une coordination extraordinaire, un esprit de meute surpassant les plus grands predateur en groupes.
-Une force a reduire en miettes un mur par un seul coup de poing
-Une vitesse de déplacement incroyable, même un cheval appeuré a pleine vitesse ne peut leurs résister
-Des sauts d'une echelle, et même deux parfois
-Des dents resistant comme les plus grands fers

-Les odeurs fortes peuvent les troublers


voilà toutes les informations que je connait. J'espere que si je meurt elles seront retrouvé et utile!

Vendredi 24 Mars -00h 00- Le campement sous la Lune couleur sang: Adieu !!




Lettre D'anne a sa famille


« Pour mes parents que je ne reverraient surment jamais.

Mere! Je vous aime, merci pour tout ce que vous m'avez donné, je vous ai toujours aimé et vous serez toujours dans mon coeur.
Pere! Il en est de même. Je suis désolé pour tout les malheures que j''ai pu vous apporter, voyez moi en désolé. Je vous aime.

la suite du message est personnelle jusqu'à là:


voilà ma triste fin, pour ceux qui retrouverons cette lettre, et pour le gouvernement Inutopien!
La nuit était calme quand la lune c'est mise a briller, des hurlement venuent de partout et nul part se sont mit a retentir avant quand la lune deviennent Rouge sanguinollante.
Et là, de toutes part nous fûment agressé, des monstres se mirent a courirent partout, a mordre, griffer, dechiqueter, devorer les guerriers essayant de ce defendre. Ils vont vite, ils hurlent et grogne, ils font peur et frappent fort, ils nous voient, nous guettent, nous assiège. Nous sommes perdu. J'ai couru dans un trou me refugier. J'y suis en train decrire cette lettre, je suis sur qu'ils savent où je suis, quand je lève la tête et voit dehors, il n'y reigne que la mort et la terreur, j'ai peur papa, j'ai peur maman, venez m'aider. Je suis sur qu'ils me flairent, qu'ils me guettent et quand je sortirai tous se jeterons sur moi, cela vat-il etre si douleureux? Je ne sait guere, mais j'espere que se carnage, incontrolable, que ces monstres indompatble, intouchable, intuable, j'espere que ces monstres ne vont pas attaquer autre part, et pour cela je pense que tenter une fuite pour les obliger a m'avoir sauvera d'autres âmes...Adieu »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fureur de Pleine lune [RP]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fureur de Pleine lune [RP]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un soir de pleine lune
» Les Histoires de la Pleine Lune
» Pleine lune, sombre présage. [Moyen, privé]
» - Pleine Lune - PV
» Le Mystère de la Pleine Lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La taverne lycanne :: Au coin du feu :: Histoires en tout genre-
Sauter vers: