AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rp de Crom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
crom

avatar

Masculin Nombre de messages : 3655
Age : 27
Grade : varg sanguinaire
Fonction : Haut Prêtre de l'ordre
Date d'inscription : 18/01/2008

Troupes
Espions:
180/180  (180/180)
Sorciers:
84000/84000  (84000/84000)
Secrets:
2/5  (2/5)

MessageSujet: Rp de Crom   Sam 12 Déc 2009 - 1:16

Chapitre 1, Le commencement

Par un froid après midi de janvier, les lointaines steppes du nord, une femme hurla, c'était la femme du chef de la tribu des « briseurs de rotules ». Une tribu barbare crainte et respectée. Les braves étaient rassemblés devant sa hutte, certains inquiets, d'autres simplement indifférents.
Enfin le chaman sortit, tenant dans ses bras un bébé: « c'est un garçon, dit-il » Freeda est morte en le mettant au monde. Derrière le chaman se tenait Wulfgar, le chef de la tribu, un vieux briscard qui en avait vu de toutes sorte, un grand guerrier. Mais à ce moment il n'avait rien de bien impressionnant, il se tenait là, abattu.

Il appela sont fils Crom il le chérit et lui appris à se battre, à chasser, à reconnaitre les plantes dangereuses ou bénéfiques, bien sur cette tribu de barbares sauvage ne savait ni lire, ni écrire, ni compter...

Les années passèrent... Et la tribu, vivant principalement de pillages, décida de s'attaquer à une colonie de nains vivant dans les montagne proches.
Les guerriers foncèrent vers l'entrée de la colonie naine (une mine sous la montagne, avec un unique portail pour y accéder)
Crom, qui avait maintenant 15 ans, chargeait en tête, au coté de son père. Il hurlait avec les autres, brandissant une lourde hache que peu de garçon de son age pourrait soulever.

Mais c'était sans compter sur les défenses des nains, de gigantesques foreuses à vapeur jaillirent du sol, déversant des nains armé de pied en cap partout, et cassant la charge des barbares, ce fut un véritable massacre! Des hauteurs, des arquebuses et les canons firent feu dans un bruit de tonnerre faisant éclater les cages thoraciques des barbares alors que les javelots ne perçaient pas les armures des nains

Les choses ne durèrent pas plus de deux heures, les nains n'eurent à déplorer que quelques morts, alors que les barbares furent tous massacrés! Ensuite, les guerriers nains circulèrent parmi les corps, achevant les mourants d'un coup de hache rapide et précis. Crom, gisant par terre, une balle d'arquebuse logée dans la cuisse attendait la mort.
Enfin un guerrier nain à l'aspect particulièrement féroce arriva, il portait une cote de maille en mithril, une armure finement ouvragée du même métal aux motif compliqués, forgés dans l'or, et casque doré. Une cape rouge flottait derrière lui.
Quand il arriva devant Crom il ôta son casque: « Quel age as-tu, l'humain? »
« J'ai vu passer 15 printemps, répondit Crom »
« Tu es trop jeune pour mourir, je vais te garder comme esclave, jusqu'à tes 25 printemps,la tu auras payé pour avoir essayé de piller mon peuple! »

Et c'est ainsi, en prisonnier que Crom entra dans la cité des nains.



[HRP] le chapitre 2 est à venir [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crom

avatar

Masculin Nombre de messages : 3655
Age : 27
Grade : varg sanguinaire
Fonction : Haut Prêtre de l'ordre
Date d'inscription : 18/01/2008

Troupes
Espions:
180/180  (180/180)
Sorciers:
84000/84000  (84000/84000)
Secrets:
2/5  (2/5)

MessageSujet: Re: Rp de Crom   Dim 13 Déc 2009 - 16:07

Chapitre 2: La formation

Crom fut donc emmené dans la cité des nains comme esclave, les nains lui faisait faire des taches dégradantes qu'il estimait juste bonne pour les femmes, mais bientot sa superbe et son orgueil fondirent, Il se surpris même à commencer à apprécier Thorin, qui derrière ses airs bourrus était en fait d'une grande générosité.
Au bout d'une années les nains s'étaient habitué à ça présence, et progressivement les taches ingrates faisaient place à des autres travaux, il appris l'art de la forge, de la lecture et de l'écriture Khazalid, et se fit à 22 ans, à force de volonté dans son apprentissage et de travail, une place de le clan comme aide forgeron. Les armes et outils qu'il forgeait, au début grossièrement, était maintenant finement ouvragé

Au fil des ans, sont corps avait également changer, il était déjà fort bien batit à 15 ans, mais le travail dans les mines et les forges avait encore gonflé ses muscles, c'était devenu un colosse de presque deux mètres, capable de couper un arbre d'un seul coup de hache.

Un jour, Thorin pris dans ça réserve une barre de mithril le plus pur et s'enferma dans sa forge. Là, il travailla des jours durant, il fabriquait une arme, une hache de mithril, il commença par fabriquer l'arme elle même, le manche et la lame modelé dans le même bloc pour une solidité accrue. Puis il grava des rune magiques sur le manche, la rune de puissance, pour accroitre la force du porteur, la rune tranchante, pour garder à jamais un fil de lame coupant comme un rasoir, quand il eu enfin fini, considéra le chef d'œuvre de sa carrière, estimant que plus jamais il ne ferait d'arme aussi parfaite

Quand il revint,deux mois plus tard, il alla trouver Crom et lui tendit la hache: « c'est une vieille hache que j'ai récupéré dans la réserve » dit-il en lui tendant l'arme. Crom la pris délicatement et fit quelques passe avec, elle lui convenait parfaitement, son équilibre, son poids, il eu le sentiment que cette arme était faite pour lui, il refit quelques passe tranchant des ennemis imaginaires quand Thorin l'arreta: « doucement mon garçon, on ne tranche pas un cou de gobelin comme on abat un arbre. »
Les 2 dernières années de Crom chez les nains furent les plus éprouvantes, il passait ses journée à apprendre le maniement de son arme auprès des nains qui lui expliquèrent comment tirer parti de sa force et son endurance pour vaincre n'importe quel adversaire.

Le jour de ses 25 ans, il quitta les nains décidé à reprendre sa place auprès de son peuple. Il avait des projets, il voulait civiliser son peuple, mais quand il arriva dans ses steppes natales, il ne découvrit que des corps moisissant là, hommes, femmes enfants...tous en pleine décomposition!
[HRP: chapitre 3 en cours]


Dernière édition par crom le Sam 16 Juin 2012 - 0:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crom

avatar

Masculin Nombre de messages : 3655
Age : 27
Grade : varg sanguinaire
Fonction : Haut Prêtre de l'ordre
Date d'inscription : 18/01/2008

Troupes
Espions:
180/180  (180/180)
Sorciers:
84000/84000  (84000/84000)
Secrets:
2/5  (2/5)

MessageSujet: Re: Rp de Crom   Dim 27 Déc 2009 - 1:18

Chapitre 3: Alt-Roen

Crom erra parmi les cadavres, cherchant des indices et autres signes qui auraient put expliquer ce qu'il s'était passé. Il trouva des flèches façonnées grossièrement, laides, mal terminées, mais pourtant faites de manière à faire souffrir avant de tuer, des armes cruelles et mal ouvragées...la signature des gobelin.

Fou de douleur et de chagrin, Crom hurla! Puis il prit quatre long jours pour enterrer tous les cadavres... Enfin il partit... Jurant que tout gobelin qui croiserait ça route serait un gobelin mort!

Il passa 2 ans dans l'errance, allant de villes en villes, échangeant ses services de guerriers à des caravanes marchandes contre de l'argent et de la nourriture.

Ca haine pour les peaux vertes devint légendaire, son nom inspirant la peur parmis les peaux vertes. Cette réputation le transforma en un mercenaire efficace pour les royaumes et les cité qui avaient à se défendre face aux invasions d'orques et gobelins.

Un jour, alors qu'il passait dans un petit village en bordure de montagne, il entendit chanter dans un pré, une voix cristalline, douce, enjouée... Une voix comme il n'en avait jamais entendue. Intrigué il s'approcha et vit assise au milieu d'un petit troupeau de chèvres, une ravissante demoiselle, ses cheveux châtains ruisselaient dans son dos en cascades, ses yeux marrons reflettaient joie de vivre et insouciance, sans être pour autant dépourvus d'intelligence.

Crom l'admira pendant un long moment l'écoutant chanter, jusqu'à ce que, voulant s'approcher plus près pour mieux l'observer, il fit craquer une brindille.
La jeune femme se redressa d'un bon, voyant un homme, pas très propre, vêtu d'un pagne un peau de daim et d'un petit gilet de cuir, une hache luisante au coté, son premier réflexe fut un mouvement de fuite. Crom la rattrapa: « Ne partez pas, je ne voulais pas vous faire peur, j'écoutais votre chanson. Je ne suis qu'un voyageur qui cherche le couvert et le manger. »

La jeune femme se ressaisit et invita le barbare à la suivre. Ils entrèrent dans le village et se dirigèrent vers une petite propriété, d'aspect tout à fait humble sans être misérable.
«Attendez moi ici, dit la demoiselle avant d'entrer »
Elle ressortit quelques instants plus tard accompagnée d'un homme d'une cinquantaine bien tassée, à l'aspect sévère du vieux briscard qui en a vu d'autres.
« Alors vous chercher un gite, dit-il, je n'ai jamais refusé une paillasse et un bol de soupe à un voyageur.

A dire vrai, répondit Crom, je compte rester quelques jours, pour payer mon séjour, je sais forger et je suis plutot habille de mes mains. »

L'homme accepta et Crom repris le marteau pour cette fois fabriquer non pas des armes et armures mais des outils, des essieux et autres objets utiles à une ferme.
Il passait tout sont temps libre avec la demoiselle du premier jour, elle s'appelait Alt-Roen, c'était la fille du fermier qui l'hébergeait. Bientôt, Crom et Alt-Roen devinrent amis, de plus en plus complice, si bien qu'un jour, alors qu'ils se promenaient dans les pré, ils furent pris par une violente et longue drache et dure s'abriter dans une petite grotte pendant une journée. Ce fut une journée formidable pour Crom, Alt-Roen était blottie contre lui.

Finalement, appréciant de plus en plus la vie de fermier ( et Alt-Roen), Crom se battit une cabane en bordure de village, il devint forgeron et au bout d'un an de vie rurale, il pris son courage à deux mains et alla parler de son amour à Alt-Roen, celle-ci lui répondit d'un sourire délicat et d'un baiser.
Il alla alors demander sa main à son père, celui-ci s'étant attaché à Crom, lui céda.

Un mariage eu lieu d'une maniere très humble, selon le rite religieux de la déesse Friidja, déesse de la fertilité et de l'amour, la nuit qui s'en suivi fut la plus belle de Crom.

Mais un jour, alors qu'il coupait du bois avec sa hache de bataille, Crom entendit un bruit, un bruit qu'il ne connaissait que trop bien... Le cri de guerre des Gobelin!
Il se rua vers le bruit et vit dans les champs avoisinants des centaines de millier de gobelins, un horde gigantesque!

Il courut, prévenant tout le village de ses cris puissant puis quand tous les hommes furent sortis, armés tant bien que mal de hache et de fourches, il se rua chez lui. Il serra ça femme et lui dit ne pas fuir mais de se cacher, les gobelins étaient rapides mais peu malins, une bonne cachette suffirait à les tromper...
Puis il ressortit et laissa libre cours à sa vieille haine des peaux vertes.

Hurlant en agitant sa hache, il chargea au cœur des lignes gobelines, tranchant pèle-mèle les membres et les têtes.
Mais un seul homme ne pouvait rien face à une armée, même un guerrier tel que Crom, les villageois furent rapidement submergés, les fuyards rattrapé et tué, Crom fila et se réfugia dans les collines avoisinantes, il dut y rester 4 jours pour échapper aux gobelins, quand ceux ci partirent il revint vers sa cabane incendiée en hurlant le nom de son amour, mais Alt-Roen avait disparu...

Crom hurla, puis s'affalant sur le sol, il éclata en sanglots il resta couché là un journée puis partit, il n'y avait personne à enterrer, ces gobelin appartenaient à une variété qui avait pour habitude de manger la chair de ses victimes.

Sous le choc de la perte de sa femme, Crom perdit toute humanité, il disparut dans la foret avec ça hache et vécut comme un sauvage, il ne se souvenait que de son nom.

[HRP: La suite à venir, encore un ou deux chapitre selon l'inspiration]


Dernière édition par crom le Sam 16 Juin 2012 - 0:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crom

avatar

Masculin Nombre de messages : 3655
Age : 27
Grade : varg sanguinaire
Fonction : Haut Prêtre de l'ordre
Date d'inscription : 18/01/2008

Troupes
Espions:
180/180  (180/180)
Sorciers:
84000/84000  (84000/84000)
Secrets:
2/5  (2/5)

MessageSujet: Re: Rp de Crom   Lun 11 Jan 2010 - 16:49

Chapitre 4: L'errance

Crom erra dans les bois pendant 5 longues années il chassait pour vivre mangeant sa nourriture crue quand il ne réussissait pas à allumer un feu, il chassait pour vivre et quand le gibier était introuvable, il mangeait des racines et autres plantes. Seul les son apprentissage sur les diverse plante et son talent pour la chasse lui permirent de survivre.

Quand il ne chassait pas il passait son temps à pleurer ou il marchait au hasard des bois pour trouver une nouvelle source, en hiver il lui arrivait de piller une ferme ou autre. Bref il devenait un vrai sauvage. Et cette sauvagerie se décuplait quand il croisait des gobelin, il les démembrait à main nue, quand il voyait après le carnage un gobelin blessé il le torturait de longues journées, il n'en éprouvait aucun plaisir mais plutôt un soulagement.

Des légendes circulait dans tout inutopia au sujet d'une créature à peine humaine qui mangeait le bétail cru et massacrait tout sur son passage. Crom vivait tellement hors du monde qu'il était le seul à ignorer ces histoires.

Au bout de 5 longues années, il se passa quelque-chose qui fit revivre un peu Crom, une nuit,il entendit un chant, pur, la même pureté que les chants de sa douce Alt-Roen, bien que très différent il avait la même beauté.

Crom soupira d'aise, levant ses yeux comme pour mieux apprécier le chant, il remarqua la lune, qui s'était faite ronde pour elle aussi écouter cette mélodie. Il se mit en route poursuivant le son. Mais ne le retrouva pas...

Le moi suivant il réentendit le même chant, toujours aussi beau. Il se précipita de nouveau vers la source du son et découvrit dans une clairière une meute de ce qu'on aurait pus prendre de loin pour des loups...mais les yeux exercés de Crom virent qu'il était diférents.

Leur museau était plus court, ils étaient plus massifs, et certain se dressait sur le pattes arrières pour mieux chanter à la lune. Ces être étaient d'une beauté sauvage et indomptable qui séduit Crom quand il repartirent il resta là, attendant le prochain chant avec impatiente.

Un autre moi passa, et les créatures ressortirent et se remirent à chanter. Cette fois ci Crom s'approcha bien décidé à entrer en contact avec ces être.

L'un deux s'approcha: « Que fais tu la humain, demanda-t-il en montrant les crocs, veux tu mourir? »
« Non, répondit Crom, je vous écoutais chanter, qui êtes-vous? »
La créature regarda Crom droit dans les yeux, celui-ci ne cilla pas, aucune peur ne se lisait dans son visage. De toute façon il était déjà mort, 5 ans auparavant.
Voyant que Crom ne le craignait pas, le monstre lui répondit: « Nous sommes les lycans, les habitant de la fière cité de Kraäl. Et moi je suis jordi, le tavernier de l'ordre. »

Sur ces paroles le chant s'arrêta, Jordi fit signe à Crom de le suivre, et Crom lui emboita le pas, il fit ainsi son entrée dans la cité de Kraäl.



[HRP: Jordi était mon parrain, il est donc normal de lui rendre hommage par ce rp, c'était également le tavernier de l'époque (il y a un an lors de ma postulation)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crom

avatar

Masculin Nombre de messages : 3655
Age : 27
Grade : varg sanguinaire
Fonction : Haut Prêtre de l'ordre
Date d'inscription : 18/01/2008

Troupes
Espions:
180/180  (180/180)
Sorciers:
84000/84000  (84000/84000)
Secrets:
2/5  (2/5)

MessageSujet: Re: Rp de Crom   Ven 17 Fév 2017 - 0:40

Chapitre 5: Un aller retour


Bien des années avaient passé à Kraäl, Crom y avait gravi les échelons, de simple louveteau, il était devenu un fier lycan. Avec son expérience, il se chargea de la formation des plus jeunes. Il ouvrit les portes de Kraäl à de nombreux louveteaux, certains devinrent de fiers guerriers qui portèrent haut la bannière de Kraäl, d'autres furent juste bon à renouveler le stock de viande fraîche de la taverne. Puis vinrent de sombres années, Bombyce le plus vieux et le plus respecté de tous, décida de céder le flambeau. Il confia les rênes de la cité à la nouvelle génération. Malheureusement celle-ci n'était pas encore prête à prendre le relais, le pouvoir passa de main en main. Et petit à petit la cité sombra dans le chaos.


Crom, décida alors de quitter la cité, avec un pincement au cœur il parti donc méditer sur les terres de Mandragore. Il participa à plusieurs bataille pour le compte de la racine sacrée, mais l'amour de sa cité ne l'avait quitté.


Un soir, alors qu'il repassait à Kraäl, appelé par une force, un instinct, inexplicable, il découvrit la cité presque en ruine. Dans les décombres, il rencontra Jordi et d'autres anciens lycans. Tous étaient revenus, ressentant le même appel. Ils levèrent les yeux vers la lune et se mirent à chanter de ce chant que le commun des mortels considère comme un hurlement sinistre, mais qui sonne si bien aux oreilles des lycans. La lune se fit ronde pour mieux profiter du chant. Et les lycans redoublèrent d'ardeur. L'heure était venue de reconstruire. L'heure était venue de restaurer la gloire des lycans. Ensemble ils rebâtirent la cité. De nouveaux venu affluèrent vers la cité pour recevoir la morsure et le pouvoir lycanthrope. Les lycans étaient de retour.


Crom et jordi dirigeaient la cité d'une patte de fer. Mais Crom se faisait vieux. Les années et les épreuves l'avait marqué. Il décida donc de quitter l'ordre. D'abandonner cette vie de guerre et de sang pour vivre en paix sur ses terres. Il coula des jours paisibles. Il goûta même au bonheur. Mais la soif de sang ne se guérit pas. Les soirs de pleine lune, Crom sentait l'appel de la bête en lui. Il voulait sentir le sang humain sur ses crocs.


Apprenant que l'ordre repartait en guerre, l'appel fut plus fort que la raison. Crom décida de retourner se battre. Pour une bataille, pensa-t'il. Pour calmer sa soif de sang. Mais plutôt que de calmer sa sauvagerie, la bataille réveilla tout ses instincts. Il était de nouveau le jeune lycan en quête de gloire et de tueries. Il en voulait plus. Il franchit donc une nouvelle fois les portes de Kraäl.


Lycan un jour, lycan toujours. Kraäl était définitivement son foyer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rp de Crom   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rp de Crom
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Warriors of Crom (WoC)
» [V6][Bad Moon] Waaagh Crom (1k5 pts)
» [*] [Football Manager] Luxembourg Football Channel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La taverne lycanne :: Au coin du feu :: Qui sont-ils ?-
Sauter vers: