AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rp Adouche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adouche

avatar

Masculin Nombre de messages : 419
Age : 26
Grade : Prédateur
Date d'inscription : 15/12/2006

Troupes
Espions:
180/180  (180/180)
Sorciers:
84000/84000  (84000/84000)
Secrets:
2/5  (2/5)

MessageSujet: Rp Adouche   Mer 4 Mar 2015 - 23:43

La soirée venait d’entamer son tour de garde, la lune commençait à scintiller dans le ciel grassement étoilé. L’air était vif, glacé. Les feuilles ayant survécu à la nuit précédente étaient figées, gelées, malgré le vent.

Non loin D’Adouche, un ruisseau coulait lentement dans son lit, apaisant, non sciemment, les animaux des environs qui n’hibernaient pas.
Parmi ces animaux, une meute de loups campait à proximité de ce ru.

Par contre, quelque chose d’anormal, d’étranger à ces lieux, rodait.
Cette ambiance malsaine rendait tous les habitants de la forêt, alertes, insécures.
Ce sentiment était justifié, quelque part… Un soir de pleine lune, à quelques miles seulement de la légendaire, et présumée mythologique, cité de Krääl.

En effet, personne n’avait jamais eu le courage de vérifier si cette cité était bel et bien réelle.
Afin de ne pas paraitre lâches ou même peureux, les hommes avaient assimilé l’existence de cette cité à une légende, un mythe, et s’étaient efforcés de ne jamais s’approcher de sa présumée localisation.

Adouche, sur les traces d’une caravane marchande depuis quelques jours, espérait sincèrement que celle-ci s’avèrerait aussi lucrative que le lui avait fait penser son informateur…
Etrangement, ce dernier n’avait pas voulu être payé et avait même répondu, lorsque Adouche avait insisté : « T’en fais pas, mon gars ! Si t’la chopes, c’est déjà bien assez ! ».

Intrigué, mais pas intéressé pour autant, Adouche ne se posa pas de question, un brigand, ça aime l’argent ! Et apparemment, dans cette affaire, il y en avait beaucoup à se faire !
Au bout de quelques jours, personne n’eut plus de nouvelles de Adouche… Le clan auquel il appartenait le déclara « présumé » mort et exposèrent une sépulture vide afin de lui rendre un dernier hommage.







Mais un jour, non loin d’où on avait aperçu Adouche pour la dernière fois…

Une jeune fermière se rendait sur la place du marché, non loin de chez elle, afin d’y vendre ses victuailles en surplus…
Malheureusement pour elle, la cité dans laquelle elle voulait se rendre venait d’être prise d’assaut. En effet, la ville était en siège !
Choquée par cet horrible spectacle, la fermière fit demi-tour et pris ses jambes à son cou.
Au bout de quelques pieds, tout en regardant derrière elle pour vérifier qu’elle n’avait personne à ses trousses, elle heurta quelques choses…
Plus précisément quelqu’un.
Ce quelqu’un devait avoir aux alentours de la trentaine, pas loin de mesurer 6 pieds et demi, cette armoire à glace aurait certainement été capable d’arrêter un cheval, net, en pleine course !
Ses mains avaient la taille d’une enclume et ses cheveux donnaient une impression de désordre sur sa tête.
Malgré cela, dans ses yeux, ses idées avaient l’air très claires… La détermination à tuer était évidente !
Le long de sa cuisse se trouvait accrochée une hache dont dégoulinait un sang encore chaud dont émanait de la vapeur dans ce léger froid hivernal… Le vent emportait d’ailleurs quelques gouttes dans une direction autre qu’à la verticale. En tombant, celles-ci explosaient et éclaboussaient tout à proximité… A croire que ces gouttes de sang étaient aussi fraiches que celles qui proviennent directement de la gorge d’une victime, une fois celle-ci égorgée…
La fermière se redressa alors, et devant cet homme, pris peur et déguerpi.

En revanche, l’homme couru, droit vers la ville, et au bout d’un certain moment, après avoir pris pas mal de vitesse, passa de deux jambes à quatre pattes. Son corps se faisait de plus en plus noir et sa vitesse augmentait à chaque seconde. Des crocs lui poussaient dans la bouche et celle-ci pouvait certainement être, maintenant, qualifiée de gueule, tellement sa dentition était impressionnante.

Arrivée à hauteur des remparts, cet homme fit un bond d’une hauteur assez impressionnante et pris part à la bataille sous une forme bestiale... Visiblement, il n’était pas le seul sous cette forme, plusieurs agissaient de la même manière un peu partout dans la cité, comme s’ils avaient été appelés pour la défendre… Comme si un pacte avait été conclu, il y a bien longtemps, par un roi à son général… Comme si tout cela d’était qu’une partie d’un contrat qui se faisait respectée en échange d’une autre…

Comme si les habitants de la cité de Krääl existaient bel et bien…
« AAAOOOUUUUUUUUHHHHHH » Entent-on encore parfois, non loin de là… Ah, tiens, c’est la pleine lune…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rp Adouche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La taverne lycanne :: Au coin du feu-
Sauter vers: